Tabourot

Troisième entrées dans le Cirque.

La résurgence se situe dans le Cirque de Consolation-Maisonnettes. Ce cirque a la singularité d’être jalonné d’événements karstiques répartis à différents niveaux et altitudes. Au plus haut se trouve la grotte du Lançot, émergence temporaire qui en période de pluie ou de fonte des neiges donne naissance à une cascade impressionnante. Un peu plus bas, la résurgence du Tabourot. Encore un peu plus bas la grotte de la Source Noire et enfin au niveau le plus bas, la résurgence de Dessoubre.

La grotte du Tabourot s’ouvre sur le flanc gauche du cirque. L’accès se fait par un petit sentier. La plongée y est toléré mais il est souhaitable d’entretenir de bons rapports avec les nouveaux propriétaires du site afin de préserver un accès libre dans cet endroit extraordinaire.

La petite histoire :

Pétrequin en 1970.

Chocat en 1987, arrêt à 120 mètres de l’entrée.

Deseigne en 2005. 2007. 2011.

Description :

1 siphon, long 160 m, profondeur 12 mètres. La source ne coule pas tout le temps. Elle peut aller de la crue « monstrueuse », jusqu’à un niveau assez bas, libérant partiellement la voûte d’entrée. L’accès à la galerie est assez intime, mais en harnais déstructuré, ça passe assez facilement. Le profil est rectiligne et la galerie s’enfonce doucement. A 110 mètres, elle bifurque à 90° sur la droite pour se pincer à 160 mètres sans offrir de passage. La galerie remonte en faille très étroite, peut être jouable en slip et en bi 4 litres… !

Une galerie, l’actif part sur la droite mais elle est assez intime et obstruée par un éboulis de rocher… !


Topographie :

Publications :

Le Dessoubre. Conseil départemental du Doubs.

Spelunca n°2 – p52

Spelunca n°3 – p 7

Spelunca n° 41

Gigon Monnin P301